1. LE LIBERALISME




       





       





    2. Les chantres du libéralisme me font rire : Euphémisme ! Car dès qu' ils s'aperçoivent qu' ils vont être victime de leur propre concept. Vite ! Ils ont recours aux lois protectionnistes ou changent les règles du jeu.
    3.  




    4. A part faire "crever" les plus faibles, faire régresser les sociétés humaines et enrichir les nantis. Je ne voie aucun intérêt particulier au libéralisme.





    5. Lorsque j' entends les partisans du libéralisme dire que les pays qui prônent celui-ci, deviennent beaucoup plus riches et plus vite que les autres. Je réponds a quoi sert-il d' avoir des sociétés toujours plus riches ? Si l' utilisation de cette même richesse, produite par tous,  est toujours aussi déséquilibrée.





    6. Tous systèmes qui agravent les inégalités entre les classes sociales d'une société sont archaïques.




    7. Le statut du salarié du XXI siècle n' a rien à envier à celui du servage d' autrefois.





    8. La vision du monde au  travers du libéralisme relève du plus pur archaïsme. 





    9. Le libéralisme, enfant naturel du capitalisme triomphe. Il est très  mauvais, qu' une unique idéologie s'impose sur cette terre.






    10. Il est quand même curieux, que l' homme, inventeur de tous les systèmes politiques, économiques et sociaux sur cette terre, soit frappé d' un incroyable manque d' efficacité, à rendre plus justes et plus équitables ceux-ci. Peut être que cela est du, simplement au fait, que les bénéficiaires du système sont à la fois les tenants et les aboutissants.






    11. Le libéralisme est aussi nocif que toutes les autres idéologies. Car du Capitalisme au Communisme, sans exception,  elles broient l' homme.



     




    10.  Le libéralisme !  C' est la loi du plus fort. Il ne peut donc sortir de cette idéologie que de la violence, conséquence des inégalités et des injustices qu' elle promeut.




    11.  La pratique par l' homme, d' un  libéralisme "équilibré", nécessiterait de sa part, une intelligence supérieure. Dont il est, manifestement, incapable de produire. Tout son comportement passé et présent le prouve.




     




    12. Le libéralisme est le terreau de la guerre économique. Toute aussi inutile que la guerre.




     




     





     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique